La pire

29 10 2012

Je suis horrible comme fille. J’ai besoin qu’on s’intéresse à moi, même si je ne le fais pas voir. Je le sais, au fond de moi, je ne suis pas méchante, mais terriblement égoïste. Je laisse mon cœur et mes yeux vaquer à tous les plaisirs qui croisent ma route. Je m’intéresse, je le fais voir, j’intéresse, je donne ce que j’ai un moment, puis ne peux m’empêcher de regretter, d’aller voir ailleurs. Même si mon cœur est soi-disant déjà épris, un regard avec celui qui me fascine depuis plus d’un an, et tout est foutu en l’air. Je ne suis amoureuse de personne. Je n’appartiens à personne. J’ai moi-même personne. C’est triste comme les pierres, pour eux, pour moi, mais c’est comme ça, et je le vis bien. Je suis une garce, sans faire exprès. Quand je crois que cette fois, c’est bon, je suis bien posée, enfin, que je l’aime… Juste un regard, un sourire, et tout est remis en cause. Je ne peux m’empêcher de vouloir plaire à lui aussi, et à lui, puis lui, et encore à un autre. Je ne suis pas une fille facile, je cherche l’amour sans vraiment y croire, je m’amuse, je blesse, je m’en fous, je continue, parce que je suis conne, égoïste, et en plus… Quand on m’aime vraiment pour ce que je suis, ça ne me plait pas. Je me fais des films avec un autre, si ce serais mieux, comment ça pourrait l’être. Comment je peux faire pour que ça le soit. Mais bordel, je suis censé être en couple, me hurle ma tête. Mon cœur muet,  fuyant, et lâche se tait. Et mon esprit s’en fout. Je culpabilise, j’écris, mais je recommence, parce que c’est comme ça, parce que j’aime ça, et que je ne suis pas heureuse comme ça, la, maintenant.
Il me faut toujours plus, il me faut l’infini, l’impossible.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Me encanta leer |
poème du jour |
Adadisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Readbook
| Stemarx
| atelier d'écriture Bou...