Et si les Anges n’étaient pas aussi célèstes que ça?

29 10 2012

( Ceci est le préambule de l’histoire que j’écris. )

Elle se regarde dans le miroir et une fois de plus, ce reflet ne lui convient pas. Et pour cause, puisqu’il ne lui appartient pas. Cette nouvelle anatomie est loin d’être hideuse, au contraire, mais tout est tellement trop vulgaire. Tout ça, là, tout ce qu’elle voit dans ce fichu reflet est tout ce qu’elle n’est pas. Ce regard bleu foncé et aguicheur ( parsemé de milles diamants purs ) voile le sien, plus farouche. De la tête aux pieds, elle est dégoûtée par ce qu’elle voit, par ce corps qui a pris la place du sien. Pourquoi ? Aucune idée. Ce dont elle est certaine, c’est qu’elle n’a jamais eu cette longue, très longue tignasse noire semi-bouclée, ni ces cils rallongés à l’extrême, et encore moins cette bouche pulpeuse et brillante – trop pulpeuse, et trop brillante -. Le reste du corps comprend des bras fluets et fermes par lesquels se terminent de douces mains avec des doigts fins, dont les ongles sont vernis impeccablement de rose bonbon, une paire de seins qui dépasse l’entendement, des jambes à la longueur infinie et des pieds maltraités durant des années par des chaussures à talons hauts, tout ceci dans une peau halée, à la frontière du métissage. Mais au milieu des nombreux bijoux, tatouages et autres diamants incrustés qui parsèment sa peau, le pire est sans doute ces immenses ailes noires ébènes flottant dans son dos, qu’il est impossible de cacher.
Elle reconnaît bien là les extravagances et la luxure des Anges, ces êtres vénérés pour leur beauté et leur charmes par les humains qui tentent tous d’accéder, peu importe le prix, à cette perfection.
Ruby ne fait pas partie de ceux-là.

Et si les Anges n’étaient pas aussi célestes que peuvent le penser les gens?


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Me encanta leer |
poème du jour |
Adadisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Readbook
| Stemarx
| atelier d'écriture Bou...